Un junk journal coloré et rempli de pensées positives (suite), par Cocofolies

Bonjour,

Je vous propose de découvrir à présent l’ensemble des pages intérieures de mon junk journal assemblé.

Sur ma page de couverture, j’ai collé ces belles fleurs ‘Stained Glass Flowers’, tamponnées et embossées en blanc sur une chute de papier palette couvert de peintures (voir la première partie de cet article ICI pour les détails de réalisation).

J’ai réuni toutes mes pages intérieures et mes deux couvertures en kraft épais par des disques. C’est tendance, et vraiment sympa car on peut ajouter ou retirer des pages assez facilement tout en ayant une bonne tenue globale. Je vous recommande ce système ! Il existe des disques de toutes les couleurs, et de deux ou trois tailles différentes, c’est joli visuellement en plus… Vous en trouverez toutes sortes dans la boutique, ainsi que différents systèmes de perforation selon votre budget, je vous remets les liens en fin de post.

J’aime beaucoup la douceur de cette première page, qui mêle des éléments naturels à ces adorables tampons Art Dolls et Sunflower Doodles.

Le petit oiseau et la fleur à 2 pétales proviennent de la planche Home Grown.
C’est un pur régal que de composer des petites scènes ou Art dolls, en mixant d’aussi jolis tampons de différentes marques !!

Le papillon placé au centre de la feuille sur la gauche provient de Mixed media Butterflies. Je l’ai simplement encré à la Versafine Clair Tulipe, et j’ai aussi tamponné rapidement en noir autour de ma feuille centrale une fleur de mon grand tampon Stained Glass Flowers. L’intérieur de ces fleurs est colorisée au feutre Posca.

Sur la double page ci-dessus, on voit bien l’effet de toutes les poudres d’embossage Wow! appliquées. De près, cela brille vraiment de plusieurs couleurs, c’est très beau !!!

Sur la page de gauche, j’ai tamponné ur du vellum et embossé à la poudre Wow! rose pailletée un des papillons… J’aime beaucoup cette petite art doll au gros ventre 😀

Ci-dessous et ci-dessus, j’ai là encore composé et joué avec les planches Face It (Carabelle Studio) et Home Grown (PolkaDoodles) pour reconstituer d’autres images 😀

Page de droite, j’ai joué avec du papier Yupo et des encres à alcool de ce SET… J’aime la vivacité des couleurs obtenues, sur ce papier brillant à la texture particulière. Si vous avez envie de faire des essais comme moi aussi, vous pouvez l’acheter à la feuille, c’est pratique, vous en avez plusieurs sortes en boutique. 🙂

Et voilà… j’ai replacé une dernière fleur légère sur ma couverture arrière, et mis quelques rubans aux couleurs assorties.

Matériel utilisé

Tampons Birgit Koopsen ‘Stained Glass Flowers’, ‘Mixed media Butterflies’, Kate Crane ‘Journal Doodles’, ‘Art Dolls’, ‘Sunflower Doodles’, ‘Face It’, Art texture (Carabelle Studio),
‘Home Grown’ (PolkaDoodles)

Poudres Wow! de différentes couleurs (‘Metallic Gold Sparkle’, ‘Metalline Flame Regular’, ‘Sea mist’, ‘Fuchsia’, ‘Salsa’, ‘Bahama’, ‘White’…)
Distress Embossing Glaze ‘Crackling Campfire’

Disques Zibuline, ou petits coeurs
Die bordure et disques ICI (peut être remplacé avantageusement par une perforatrice pour disques, voir ICI et LA)

Et aussi … Gel Plate (vous en avez de différentes formes et tailles, voir par exemple ici, ou ) et brayer, papier aquarelle Florence et Yupo, peintures aquarelles, acryliques au départ des fonds, Gesso blanc, feutre Posca blanc, encres versafine Clair (noir et rouge tulipe)

J’espère que cette réalisation vous aura plu !  Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me laisser un commentaire… Je me ferai un plaisir de vous répondre.

Vous pouvez également partager ce post sur les réseaux ! Merci de taguer la boutique #kerglaz et #cocofolies s’il s’agit d’une de mes créations.

Bel été à tous, à très bientôt !!

~ Cocofolies

Un junk journal coloré et rempli de pensées positives, par Cocofolies

Bonjour,

Un petit moment que je vous avais pas proposé de création inspirante, j’espère que vous allez bien. De mon côté, je rentre de quelques jours de vacances qui m’ont permis de me ressourcer en famille, ça fait du bien !

Un peu avant ma pause estivale, j’avais pris le temps de commencer un petit album d’art journal. En réalité il s’agit plutôt d’un « junk journal » car comme je ne jette rien, j’ai exploité des fonds issus de précédents projets, pour la plupart des fonds inachevés réalisés pour démo pendant les ateliers Gel plate que je donne régulièrement. Je les ai ensuite décorés à ma façon, avec des tampons de la boutique, tous colorisés à l’aquarelle. Cet album m’a fait un bien fou, j’y ai donc introduit à la fin des pensées positives en accord avec le contenu des pages.

Voici quelques images de ce projet à différents stades. Pour ne pas faire un article trop long, je vous montre aujourd’hui simplement quelques étapes intermédiaires en détail. La suite suivra très vite, avec les visuels de l’album au complet.

Comme base du projet, un ensemble de fonds imprimés à l’aide d’un gel plate et d’éléments naturels (feuilles, fleurs…). Les fonds sont ensuite agrémentés d’images fantaisistes (étampes colorisées) dans un esprit poétique

A un certain moment, j’ai jugé que je n’avais pas assez d’images ! J’ai donc retamponné tous les éléments que vous voyez sur cette photo sur du papier aquarelle Florence. Ces images proviennent des planches ‘Art Dolls’, ‘Sunflower Doodles’ (Carabelle) et ‘Home Grown’ (PolkaDoodles).

Vous trouverez la liste complète des tampons utilisés à la fin de mon post.

J’ai joué librement avec mes aquarelles, en superposant les applications et les couleurs, jusqu’à ce que le résultat me paraisse satisfaisant. Mes aquarelles ne proviennent pas de la boutique, mais j’aime beaucoup ce SET, assez équivalent au niveau des couleurs que j’ai choisies et bien dans l’esprit de cet album !!

J’ai également enrichi certains de mes fonds aux feutres Posca, et en utilisant les motifs figurant sur des tampons en caoutchouc non monté (les Art/Texture Printing de Carabelle), que j’ai testés dans un format de petit carré, mais vous pourriez préférer les petits ronds ! Voir ICI. Il est facile de cette manière de transformer quelque chose qui n’est pas très élégant à la base, il faut bien l’admettre ! 😉

J’ai utilisé une mini gel plate, encrée à l’encre Versafine clair rouge tulipe, pour transférer le petit texte dans le bon sens… attention aux motifs avec caractères, c’est là que les Art printings couplées aux plaques de gel utilisées comme moyen de transfert prennent toute leur sens ! En l’absence de texte, je tamponne souvent directement sur mes fonds pour gagner du temps.

Sur la page ci-après, j’ai joué avec des poudres à embosser Wow! de différentes couleurs… vous en trouverez de nombreuses sortes dans la boutique, pour info je les aime toutes et je les utilise beaucoup, et souvent en combinaison !!

Sur un grand tampon comme ces magnifiques fleurs Stained Glass Flowers… l’astuce consiste d’abord à encrer à la Versamark tout ou partie du tampon en une seule fois sur une grande largeur de page. Puis on verse un peu de poudre d’une certaine couleur sur une petite zone, on récupère la poudre qu’on remet dans son pot, et on verse ensuite une seconde couleur, etc. On peut ainsi n’embosser l’ensemble que tout à la fin… on observe des résultats surprenants, et généralement très beaux !

Ci-dessous, en exploitant ce même grand tampon que j’adore, j’ai joué avec les contrastes, en blanc sur nuances foncées. J’ai récupéré une vielle feuille toute peinturlurée d’un bloc de palette pour décorer la couverture de mon carnet. Je l’ai tamponné à l’encre transparente Versamark à plusieurs reprises, puis j’ai embossé d’un coup toutes mes fleurs en blanc. Le rendu est magnifique !!!

Voici ce que j’en ai fait. J’ai détouré les fleurs qui me plaisaient, et je les ai collées au centre de ma couverture en kraft.

Matériel utilisé

Tampons Birgit Koopsen ‘Stained Glass Flowers’, ‘Mixed media Butterflies’, Kate Crane ‘Journal Doodles’, ‘Art Dolls’, ‘Sunflower Doodles’, ‘Face It’, Art texture (Carabelle Studio),
‘Home Grown’ (PolkaDoodles)

Poudres Wow! de différentes couleurs (‘Metallic Gold Sparkle’, ‘Metalline Flame Regular’, ‘Sea mist’, ‘Fuchsia’, ‘Salsa’, ‘Bahama’, ‘White’…)
Distress Embossing Glaze ‘Crackling Campfire’

Disques Zibuline, ou petits coeurs
Die bordure et disques ICI (peut être remplacé avantageusement par une perforatrice pour disques, voir ICI et LA)

Et aussi … Gel Plate (vous en avez de différentes formes et tailles, voir par exemple ici, ou ) et brayer, papier aquarelle Florence et Yupo, peintures aquarelles, acryliques au départ des fonds, Gesso blanc, feutre Posca blanc, encres versafine Clair (noir et rouge tulipe)

Voilà, j’espère que vous aurez apprécié la première partie de ce petit carnet d’art journal fait-main, que j’ai eu énormément de plaisir à créer. Façon « Junk journal », avec des pages déstructurées et divers papiers issus de mon stock, principalement quelques pages de livre et des papiers peints « gelliplatés », c’est à dire imprimés grâce à ma gel plate. Le plus intéressant et amusant à faire à mon sens !

Je m’arrête là pour aujourd’hui, je vous montrerai les pages intérieures après assemblage et finitions dans un second post.

Belle journée, je vous dis à demain ou après-demain pour la suite (et fin) !

~ Cocofolies

Deux grandes estampes (monoprints)

Bonjour à tous,

A mon tour je vous retrouve en ce début novembre, de nouveau confinée ce qui implique l’annulation de tous mes ateliers. Une bien mauvaise nouvelle pour moi qui suis indépendante.. mais pour vous qui suivez ce blog à distance, sachez que cela devrait me permettre de vous montrer davantage de mes réalisations avec les produits de la boutique !

Je vous propose pour commencer deux très grandes cartes, des estampes. Les fonds sont des monotypes (ou ‘monoprints’) obtenus à l’aide d’une Gelli plate, d’un rouleau à encres et peintures (brayer), et d’un jeu de feuilles naturelles, que j’ai choisi de combiner à des acryliques ici.

Sur mes fonds, j’ai testé (et adoré l’effet et la puissance !!!) de l’encre à alcool Alloy. Ce sont les taches de couleur dorée qui apparaissent ici et là sur mes fonds…

J’ai aussi projeté quelques goutellettes de la pointe d’un pinceau fin, comme vous pouvez le voir sur la photo ci-après, sur laquelle vous apercevez encore d’autres fonds réalisés suivant la même technique 😉

J’ai eu le temps de réaliser ces projections, car en dehors de leur couvrance exceptionnelle, cette encre à alcool particulière présente l’avantage de sécher beaucoup moins vite qu’une encre à alcool classique… et aussi d’être applicable sur d’autres types de papier que le papier sécifique encres à alcool dit YUPO ! Ce dernier est néanmoins parfait aussi bien sûr.. Vous verrez dans les semaines qui suivent d’autres exemples de l’effet de cette encre dorée, sur papier Yupo justement !

Sur ma première estampe, je n’ai pas résisté à ajouter en haut à droite un petit timbre lapinou, que j’ai tamponné sur une chute de papier aquarelle, colorisé légèrement aux encres Distress oxide, détouré puis collé au gel médium.

Ma seconde grande carte à présent, intitulée ‘HOME’, est une estampe de style naïf que j’ai adoré réaliser, proche du format A4.

Sur mon fond, en plus de feuilles naturelles et acryliques, j’ai également joué avec une plaque de texture en caoutchouc Carabelle Studio (Art Printing): sur mon fond, ce sont les carrés d’écriture embossés à chaud en rouge et orange que vous pouvez deviner au centre; et avec un pochoir qui m’a été offert par une amie artiste. Ce pochoir n’est pas disponible en boutique, mais vous pouvez aisément le remplacer par l’un des nombreux – très beaux – pochoirs fournis par Hélène, car le choix ne manque pas !!

Sur mon monoprint de base, j’ai tamponné en noir à l’encre Archival ma petite maison champignon et placé mon décor. Puis j’ai utilisé un peu de Gesso blanc que j’ai appliqué au pinceau pour la recouvrir entièrement. J’ai pu ensuite la repeindre facilement dans les couleurs de mon choix, puis une fois sèche, la re-tamponner exactement au même endroit en superposant tout simplement ses contours. C’est l’avantage des tampons Clear par rapport au caoutchouc, leur matière transparente permet de superposer les impressions si besoin ! Au final, ma maisonnette se détache et apparaît plus lumineuse que si je n’avais pas utilisé de sous-couche blanche. C’est une technique de création qui permet d’éviter les masquages, ou encore les collages de papiers.

Cette maison champignon féerique provient d’une très jolie planche de tampons Polkadoodles, une des nouveautés de la boutique, j’adore ces tampons !! Il y en a plusieurs d’encore disponibles, toutes plus charmantes les unes que les autres, et parfaites pour les fêtes de Noël qui s’annoncent !

Sur cette estampe, pour les finitions j’ai choisi de mettre tous mes petits cœurs en relief, et en brillant, en utilisant du Glossy accents.

Voilà, j’espère que ces créations dans un style un peu particulier, en mixed-media, vous plaisent … Pour ma part j’ai adoré créer ces différentes estampes (j’en ai réalisé 5 en tout, vous avez un petit aperçu global ci-dessous), que je viens d’encadrer .. Pour info, je pense les proposer ultérieurement à la vente sur mon site, dans la partie Galerie encore en construction ! 🙂

Sur cette dernière estampe, l’effet et la beauté du rendu de l’encre Alloy est encore plus visible !!!

Matériel de la boutique

Gelplate (Gelpress) 12″

Rouleau brayer

Tampons Clear ‘Home Grown’ (Polka doodles), Cling 8 labels – Small animals postcard

Encre alcool Alloy – Gilded

Gesso blanc

Glossy accents

Distress oxide Vintage Photo

Sequins Turquoise

Marqueurs Posca blanc et noir

Merci de votre visite, de vos commentaires qui font toujours plaisir … Je vous souhaite de rester créatif(ve) chez vous, en prenant bien soin de vous.

à très bientôt !

~ Cocofolies