Tutoriel Gelplate … et Panpastels, par Cocofolies

Bonjour,

J’espère que vous allez bien, je n’ai pas eu encore l’occasion de vous souhaiter une belle année… Tous mes vœux tardifs malgré la situation actuelle bien peu joyeuse.
Je vous souhaite de profiter de cette période pour créer et vous faire plaisir en Scrap ou Mixed Media, de manière boulimique même pourquoi pas, le temps s’y prête !

C’est pourquoi aujourd’hui je vous propose un tutoriel, qui devrait vous détendre et bien occuper si vous avez le matériel suffisant pour le suivre. Ou si vous décidez d’investir dans ce qui vous manque, c’est le bon moment, certains articles, notamment de beaux pochoirs comme ceux que j’ai utilisés ici, sont d’ailleurs en solde en ce moment en boutique. Ce tuto devrait vous permettre de réaliser de superbes fonds imprimés rapidement et facilement !!

ça faisait longtemps que j’avais envie de vous proposer un pas à pas sur ces produits très qualitatifs et aux multiples possibilités que sont les PANPASTELS, par chance distribués en boutique par Hélène ICI. Ce sont de merveilleux pastels tendres et crémeux, riches en pigments de couleurs magnifiques, très faciles à exploiter au fond, mais mal connus ou maîtrisés.

Pour commencer, voici le matériel que je vous propose de préparer avant de démarrer. En complément de quelques couleurs de Panpastel (trois peuvent suffire pour commencer !) et d’une petite éponge ou brosse pour prélever et appliquer vos pastels, il vous faut une Gel printing plate, et au moins une peinture acrylique blanche et/ou noire. J’ai utilisé une gel plate rectangulaire standard pour ma part, mais n’importe laquelle sera parfaite pour cette technique ! N’hésitez pas à parcourir le rayon des Gelli plates, vous trouverez forcément votre bonheur si vous n’êtes pas encore équipé(e)… Il vous faut aussi un brayer, un lot de feuilles de papiers (mixed-media et aquarelle de préférence, à défaut du papier dessin blanc et/ou de couleur, ou encore pour démarrer du papier d’imprimante 80 g…), quelques pochoirs (au moins 2 de préférence), un peu d’acrylique blanche et noire (ou de Gesso), et surtout vos Panpastels donc, que certaines d’entre vous ont sans doute depuis longtemps et qui dorment dans leurs placards ! 😉

Poser un premier pochoir sur votre plaque, ici Diamont Life. Prélever un peu de couleur d’un premier godet, puis la déposer sur le pochoir en frottant légèrement. Pour commencer, j’ai voulu tester mes brosses à poils doux Nelly pour l’application du pastel sur mon pochoir. Cela marche très bien… mais il faut y aller tout doucement pour ne pas « casser » le pastel assez fragile dans son godet, et ne pas retirer trop de couleur d’un coup ! C’est d’autant plus inutile que ces pastels sont réellement très pigmentés. Donc si vous avez des éponges spécifiques à l’utilisation de ces pastels tendres, c’est l’idéal… Vous les trouverez sous différentes formes, au rayon des Panpastels ICI.

Poursuivre avec une ou plusieurs autres couleurs, aux différents endroits du pochoir. Retirer celui ci, puis poser un second pochoir – ici un grand pochoir de Studio Light (Art by Marlene) qui n’est plus en stock, similaire à celui-ci par exemple, très beau aussi ! – et appliquer une ou deux autres couleurs de Panpastels, de préférence différentes des premières, pour le contraste. Retirer le second pochoir. Vous devriez obtenir ce résultat sur votre gel plate :

Déposer directement sur la gel plate 2 ou 3 gouttes d’acrylique blanche, bien étaler/lisser ensuite à l’aide de votre rouleau brayer. Attention à ne pas mettre trop de peinture, c’est la clé de la réussite de cette technique !

Puis prendre une feuille de papier blanc lisse, le Florence par exemple, qui se prête aussi bien à l’aquarelle qu’au mixed-media, je l’aime beaucoup !.. Bien presser du plat de la main, puis retirer la feuille. Voici le résultat, on observe que les couleurs sont très belles et bien préservées malgré la couche de peinture fine déposée par dessus !

Autre avantage des Panpastels très riches en couleur et pigmentés, c’est que si vous recommencez l’application d’une couche fine de peinture blanche, vous pouvez obtenir jusu’à 3 (voire 4 !!) fonds SANS remettre de pastel sur votre gel plate !

Voici mes 3 fonds successifs, obtenus très rapidement, tous beaux et qui peuvent être laissés tels quels, ou encore transformés, à votre convenance.

Recommencer avec si possible d’autres pochoirs et d’autres couleurs, pour varier les effets et les expérimentations…

J’ai ensuite superposé dans la partie basse ce très beau mask floral #89 Dahlias, en utilisant volontairement des couleurs très vives. Cette fois, j’ai prélevé la couleur avec une éponge soft spécifique aux Panpastels. J’ai posé d’abord le rouge, puis le violet au centre.

Retirer le mask, déposer une ou 2 gouttes de peinture blanche, étaler soigneusement puis tirer votre impression.

Pour changer, j’ai voulu tester aussi le papier Yupo, qui est particulièrement adapté aux encres à alcool, mais peut également être exploité différemment, de manière beaucoup plus douce.

Le résultat ici s’est avéré peu probant.. mais néanmoins, j’ai obtenu une légère impression, intéressante, satinée comme si j’avais utilisé de la peinture ou des encres argentées et irisées. Ce fond pourra être superposé et travaillé autrement en complément. C’est un peu ce que j’ai fait sur la première de mes cartes de CE POST-CI d’ailleurs, si vous en voulez un exemple !!

J’ai continué mes essais, et voici le résultat obtenu sur du papier gris multi-techniques (le ‘Paint-On’ de Clairefontaine).

J’ai recommencé en jouant avec d’autres pochoirs, de diverses marques (AAl and Create, Giogiocraft…), et en les superposant sur ma gel plate avant impression. Les pastels ne sèchent pas sur la plaque de gel, tant que vous ne les recouvrez pas d’acrylique, les motifs restent bien en place !

Voilà quelques résultats, issus de la première impression ou de la seconde.
Il faut savoir qu’entre deux séries d’impressions, vous pouvez nettoyer votre plaque de gel, mais ce n’est pas une obligation. Pour ma part, j’apprécie les effets un peu Grunge, avec différentes nuances de couleurs qui réapparaissent comme par surprise, si on ne nettoie pas sa plaque.

J’ai testé le papier noir, j’aime beaucoup le rendu aussi !! Je referai sans doute d’autres tentatives avec ce style de papier coloré. Si vous avez chez vous des cardstocks de couleur, vous pouvez tout à fait les exploiter de cette manière aussi !! 🙂

A noter enfin que grâce à la couche superficielle de peinture acrylique, il n’est pas forcément nécessaire d’utiliser un fixatif pour Pastels. Mais si vous forcez un peu la dose sur les pastels comme je l’ai fait sur ce papier noir, et qu’il reste en surface de la poudre, mieux vaut alors le fixer par précaution à l’aide d’un fixatif adapté. Car qui dit Panpastels… dit pastels, et les pastels tendres ont la particularité de nécessiter un médium de fixation spécifique pour durer dans le temps. Il vous faudra donc aussi le fixatif si vous voulez exploiter vos Panpastels au mieux, et durablement.

Voici d’autres essais, et les résultats que j’ai obtenus.

J’ai cherché ensuite à enrichir mes fonds, et comme la St Valentin n’est pas loin… j’ai choisi tout naturellement des cœurs ! 😀

Et des fleurs encore, en jouant les superpositions…

J’ai joué enfin avec un peu d’acrylique noire, appliquée sur quelques zones d’un ou deux pochoirs placés sur ma gel plate, et retirés rapidement avant de prélever les impressions en noir comme sur la photo ci-dessous.

Voici l’ensemble de mes fonds en fin de séance (compter environ une heure de jeu… ;-).

Pour finir, je vous montre l’ensemble des pochoirs choisis pour cette expérimentation. Vous pouvez bien entendu opter pour les vôtres, ou en choisir qui vous plaisent davantage !

Voilà, j’espère que ce projet vous aura donné envie de rejouer avec vos Panpastels, pour celles qui en ont un peu… Et celles qui n’en ont pas encore, vous les trouverez à l’unité dans la boutique ainsi que tout le matériel nécessaire.

Matériel de la boutique :

Panpastels et fixatif
Gel printing plate et brayer
Acrylique blanche, noire (ou Gesso)
Pochoirs Rota Vitéa, #89 Dahlias, #70 Diamont Life (AAL & Create),
pochoir petits coeurs similaire à Hearts with Arrows (en solde !),
Art By Marlene,
Brosse(s) Nelly et/ou éponge(s) pour Panpastels
Papier blanc lisse Florence

Je ne manquerai pas de vous montrer lors d’un prochain post ce que j’ai réalisé avec certains de ces fonds !!!

Et si ce tutoriel un peu long c’est vrai – mais c’est pour la bonne cause ^^ – vous a plu, j’espère que vous vous amuserez à le suivre pour certaines. Si c’est le cas, n’hésitez pas à partager avec nous ici ou sur les réseaux, en taguant la boutique #kerglaz et #cocofolies !

Bonne journée et à très bientôt,

~ Cocofolies

6 réflexions au sujet de « Tutoriel Gelplate … et Panpastels, par Cocofolies »

  1. Super intéressant et tester des techniques apporte toujours quelque chose…
    J’ignorais qu’il existait un fixatif…jusqu’à présent j’utilisais de la LAQUE Hihihi bon, je penserai à acheter ce produit !

    Merci beaucoup pour cet excellent tuto
    bisous

    Aimé par 1 personne

  2. J’approuve ! J’avais déjà essayé cette technique, mais je n’ai pas assez de couleurs pour obtenir de beaux résultats. Ceci dit je devrais essayer sur du papier noir pour faire ressortir les couleurs (pales) que j’ai !

    J'aime

  3. Ping : Une page d’art journal, des estampes, des cartes et marque-pages… par Cocofolies | Le blog de Kerglaz

Répondre à Athéna Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s